Les dirigeants mondiaux renouvellent leur engagement à mettre fin aux maladies tropicales...

Les dirigeants mondiaux renouvellent leur engagement à mettre fin aux maladies tropicales négligées

SHARE

Genève (© Afriquinfos 2017)-Les gouvernements et les donateurs privés promettent 812 millions dollars US lors d’un sommet de cinq jours à Genève. De nouvelles données rendues publiques par l’Organisation mondiale de la santé révèlent que les traitements contre les MTN bénéficient à près d’un milliard de personnes chaque année.

Cette semaine, des responsables gouvernementaux, des dirigeants d’entreprises pharmaceutiques et des organisations caritatives se sont réunis lors d’un sommet de cinq jours à Genève pour prendre de nouveaux engagements en faveur des efforts conjoints pour endiguer et éliminer les maladies tropicales négligées (MTN). Ce sommet coïncidait avec la publication du quatrième rapport de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) sur les MTN, qui met en évidence les transformations positives à l’œuvre dans la lutte contre ces maladies débilitantes et l’engagement du Royaume-Uni de plus que doubler leur contribution financière à la lutte contre les MTN.

Cet événement intervient cinq ans après la signature de la Déclaration de Londres sur les MTN dans laquelle les secteurs public et privé s’engageaient à atteindre les objectifs de l’OMS pour combattre, éliminer et éradiquer 10 MTN. Des milliards de traitements ont depuis été donnés par des sociétés pharmaceutiques et distribués à des communautés démunies dans près de 150 pays, atteignant quasiment un milliard de personnes en 2015.

Les MTN figurent parmi les maladies les plus anciennes et les plus douloureuses qui touchent les populations les plus pauvres du monde. À l’échelle de la planète, elles concernent une personne sur six, dont plus de 500 millions d’enfants. Ces maladies handicapent et affaiblissent ceux qui en sont atteints. Elles anéantissent leurs perspectives économiques et perpétuent le cycle de la pauvreté en empêchant les enfants d’aller à l’école et les parents, de travailler.

Un nouveau rapport de l’OMS intitulé Integrating Neglected Tropical Diseases in Global Health and Development indique que jamais les bénéficiaires des interventions de lutte contre les MTN n’ont été aussi nombreux. En 2015, près d’un milliard de personnes ont reçu des traitements donnés par des sociétés pharmaceutiques contre au moins une MTN, soit une hausse de 36 % par rapport à 2011, année précédant l’adoption de la Déclaration de Londres. Alors que de plus en plus de districts, de pays et de régions parviennent à éliminer ces maladies, le nombre de personnes nécessitant un traitement est passé de 2 milliards en 2010 à 1,6 milliard en 2015.

« L’OMS a constaté des progrès sans précédent dans les efforts pour venir à bout de fléaux ancestraux comme la maladie du sommeil et l’éléphantiasis, indique Margaret Chan, Directrice générale de l’OMS. Ces 10 dernières années, des millions de personnes ont échappé au handicap et à la pauvreté grâce à l’un des partenariats internationaux les plus efficaces de l’histoire moderne de la santé publique. »

Innocente Nice