CAF/Ahmad Ahmad: «Je ne ferai pas 3 mandats, c’est impossible»

CAF/Ahmad Ahmad: «Je ne ferai pas 3 mandats, c’est impossible»

SHARE

Le Caire (© 2017 Afriquinfos) – Le Président de la Confédération Africaine de Football (CAF) Ahmad Ahmad, veut impulser une nouvelle dynamique au sein de l’institution. Dans une récente interview, le Malgache a évoqué les réformes qu’il allait entreprendre. Il a notamment insisté sur le fait qu’il ne ferait pas au-delà de deux mandats à la tête de la CAF !

 

Ahmad Ahmad porté à la tête de la CAF le 16 mars dernier, se projette déjà dans l’avenir. Comme annoncé, lors de sa campagne, l’une de ses priorités demeure les changements et réformes à opérer pour remettre sur les rails l’instance faîtière du football africain.

Tout partira d’un audit, indique-t-il: «Il y a beaucoup de réformes à faire au niveau administratif. Il y a eu des efforts entrepris pendant 29 ans, c’est vrai. Mais il reste beaucoup à faire face aux changements dans le management international. Je fais procéder aussi à un audit, pas par suspicion, mais c’est la règle dans ces grandes organisations», a détaillé l’ex ministre Malgache.

Conformément à l’une de ses promesses de campagne, Ahmad Ahmad veut procéder à une modification du budget de la CAF. Une réforme qui devrait intervenir lors du Congrès de Bahreïn qui se tiendra cette année. Mais déjà, une redistribution de 100.000 dollars aux fédérations affiliées à la CAF est acté. Cette manne est issue des fonds alloués par la FIFA.

Une autre de ces promesses de campagne sur laquelle il est intransigeant, c’est celle de ne pas briguer plus de candidatures. «Je ne sais même si je ferai un deuxième mandat mais trois mandats c’est impossible, je ne le ferai pas. J’aime ma vie. Je me concentre sur ce mandat et j’essaierai de le faire en respectant mes engagements pour changer les choses dans la gestion du football africain. Mais je serai intransigeant pour réintroduire une limite d’âge. Je voulais revenir à 65 ans, car je vois déjà la fatigue des voyages en Afrique, mais certains sont favorables à 70 ans. Il faut bien faire les choses », a confié le nouveau patron du football africain.

Ahmad Ahmad a également évoqué l’attribution de 9 places et la possibilité pour le continent d’avoir 10 places à la Coupe du Monde 2026. Pour lui, «c’est une grande révolution». Une reprogrammation  de la CAN serait sur la table de discussion. «Il faut agir selon l’intérêt du groupe. Si la majorité est favorable au déplacement du calendrier, au changement de formule ou à l’augmentation du nombre d’équipes, je suis ouvert», a énuméré le Président de la CAF, Ahmad Ahmad qui de toute évidence veut procéder à des travaux d’envergure à la tête de l’instance.

T.W.