Somalie : vers un terrain d’entente ente le gouvernement et les shebab...

Somalie : vers un terrain d’entente ente le gouvernement et les shebab ?

SHARE
© AFP/Archives Mohamed Abdiwahab. Des islamistes shebab dans une rue de Mogadiscio"/>

Mogadiscio (© Afriquinfos 2017) – Une semaine après que le président Mohamed Abdullahi Mohamed Farmajo ait déclaré la guerre aux shebab islamistes, le gouvernement somalien invite les islamistes radicaux Shebab à la table des négociations.

Les shebab ont deux choix : accepter la main tendue par le gouvernement ou alors se voir éradiquer en l’espace de deux ans. Selon la Voix de l’Amérique, le président Farmajo a de nouveau invité les islamistes à des pourparlers en vue de faire cesser les violences en Somalie.

Cet appel entre dans la droite ligne des déclarations du président somalien faites la semaine dernière. Il avait alors demandé aux islamistes shebab de renoncer à la violence en échange d’une intégration dans la vie sociale avec notamment un accès à l‘éducation et à des emplois. Au cas contraire, avait-il prévenu, il leur mènerait une guerre sans merci.

Depuis ses propos, les Shebab ont multiplié les attaques. En l’espace d’une semaine, au moins trois attaques se sont déroulées dans le pays. La dernière en date est celle dans le plus grand camp militaire, où un djihadiste kamikaze s‘était déguisé en soldat pour intégrer le camp, avant de faire exploser sa charge. Bilan : cinq soldats tués et plusieurs autres blessés.

Pour les analystes, cette recrudescence des attaques djihadistes est sans nul doute une réponse aux menaces du président. Le bras de fer se durcit donc entre islamistes shebab et autorités somaliennes que le groupe radical entend à tout prix déstabiliser afin d’imposer un régime fondé sur la charia, la loi islamique.

V.A