Accueil Afrique de l'Ouest Niger Niger : le procès deTrafic de bébés nigérians reporté au 13 mars

Niger : le procès deTrafic de bébés nigérians reporté au 13 mars

Niger : le procès  deTrafic de bébés nigérians  reporté au 13 mars

Niamey (© 2017 Afriquinfos) –Dans  le cadre de l’affaire du trafic présumé de bébés nigérians, une trentaine de prévenus en liberté provisoire étaient appelés à comparaître ce lundi 13 février, sur demande de leurs avocats. Le procès a finalement été ajourné au 13 mars prochain. Il se tiendra à la cour d’appel de Niamey au Niger.

Ouvert ce matin, le procès sur le trafic présumé de bébés nigérians a finalement été reporté. Cette affaire qui agite la vie politique nigérienne depuis deux ans implique notamment l’épouse de l’opposant Hama Amadou, exilé en France. Les avocats de la trentaine de prévenus appelés à comparaître ont demandé un report du procès afin de pouvoir mieux se préparer et prendre connaissance des réquisitions du procureur.

« Nous estimons que, tant que nous n’avons pas reçu les réquisitions du procureur général, nous ne pouvons pas, au stade actuel, plaider le dossier. Parce que c’est du contradictoire, il faut que nous ayons en possession tous les éléments du dossier afin que nous préparions notre défense. Et voilà la raison fondamentale qui nous a poussés à demander le report de cette audience à la toute prochaine, a expliqué Maître Kadri Ali, l’avocat de Hama Hamadou. Nous, nous sommes prêts mais pour une question de transparence, je redis bien, pour une question de transparence, nous voulons que les débats soient contradictoires. »

« Naturellement, il y a eu les questions relatives à la citation d’un des prévenus qui n’est pas domicilié au Niger, notamment Hama Amadou, tout le monde sait qu’il est en France. Nous avons dit que, étant domicilié en France, on devait respecter les délais de procédure prévus par la loi et nous entendons que cela soit fait conformément à la loi », a-t-il ajouté.

Vignikpo Akpéné