La Gambie ne quittera pas la CPI sur décision d’Adama Barrow

La Gambie ne quittera pas la CPI sur décision d’Adama Barrow

SHARE

Banjul (© 2017 Afriquinfos) – Le nouveau président gambien a déclaré que son pays ne « quittera pas la CPI », lors d’une rencontre avec Neven Mimica, commissaire de l’Union européenne pour la coopération internationale et le développement à Banjul.

Une annonce pas surprenante, puisque c‘était une promesse de campagne du candidat Adama Barrow de maintenir son pays dans la Cour pénale internationale.

Adama Barrow s’est engagé à défendre les droits de l’homme et la liberté. Une chose que son prédécesseur bafouait. Yahya Jammeh a dirigé la Gambie d’une main de fer pendant 22 ans.

Dans un communiqué officiel lu mercredi 1 er février à la télévision publique, Adama Barrow a déclaré que la redoutable Agence national du renseignement (NIA) « s’abstiendra désormais de toute arrestation, détention ou activité inconstitutionnelle en particulier au regard des droits civiques et humains ».

Adama Barrow s’est, par ailleurs, attelé à transformer l’armée de façon urgente. Car selon plusieurs experts l’armée est fragilisée et très divisée ’‘.

Innocente Nice