Accueil Tchad Diplomatie africaine: Moussa Faki Mahamat du Tchad succède à Mme Zuma au terme d’un long vote

Diplomatie africaine: Moussa Faki Mahamat du Tchad succède à Mme Zuma au terme d’un long vote

Diplomatie africaine: Moussa Faki Mahamat du Tchad succède à Mme Zuma au terme d’un long vote

ADDIS-ABEBA (© 2017 Afriquinfos) – La Présidence de la Commission de l’UA (Union Africaine) change de sous-région. Elle passe de l’Afrique australe à l’Afrique centrale.

 

Moussa Faki Mahamat, 56 ans, taille élancée, un des plus grands fidèles au Président Déby Itno et à son parti, le MPS (Mouvement patriotique du salut), a été finalement préféré aux quatre autres candidats à la succession de Mme Nkosazana Zuma à la tête de la Présidence de l’UA ce lundi 30 janvier 2017. Un choix à huis clos qu’on imagine cornélien et houleux, puisqu’il a fallu sept tours de vote pour parvenir à cette élection. Moussa Mahamat a vaincu au dernier tour de vote Amina Mohammed du Kenya.

Ancien Premier ministre du Tchad (entre 2003 et 2005), Directeur du cabinet civil et de campagne du Président Itno, M. Mahamat assumait jusqu’à son élection ce 30 janvier le poste de Chef de la diplomatie tchadienne, après avoir été un éphémère ministre des Travaux publics dans son pays. «Grand passionné de l’Afrique et de ses maux» selon ses propres dires, ce politique, en tant que Chef de la diplomatie tchadienne, a beaucoup œuvré en coulisses pour l’adoption de la «Charte de Lomé sur la sécurité et la sûreté maritimes» le 15 octobre 2016.

Fin connaisseur des dossiers chauds relatifs aux diverses crises que connaît le Sahara ces deux dernières décennies, il devra se muer dans la peau de nouveau Président de la Commission de l’UA en spécialiste des toutes les questions africaines. L’élection de Mahamat à la tête de l’UA représente un important succès pour la diplomatie tchadienne qui a occupé de 2016 à 2017 la présidence tournante de l’organisation panafricaine. Moussa Mahamat aura pour vice-président un Ghanéen, Kwesi Quartey.

 

Georges Samir