Madonna dément de nouveaux projets d’adoption au Malawi

Madonna dément de nouveaux projets d’adoption au Malawi

SHARE

Lilongwe (© 2017 Afriquinfos) – Dans l’après-midi du mercredi, Mlenga Mvula, porte-parole du tribunal de Lilongwe annonçait à l’AFP que la chanteuse américaine Madonna s‘était personnellement présentée au tribunal avec deux enfants en bas âge pour sacrifier aux procédures judiciaires d’adoption.

Une information catégoriquement démentie par la pop star un peu plus tard dans la soirée, dans la presse américaine. Madonna a reconnu être effectivement au Malawi, mais pour totalement d’autres raisons que celles évoquées dans le pays.

«Je suis au Malawi pour m’occuper de l’hôpital pour enfants de Blantyre (sud) et du travail que je fais avec (la fondation) Raising Malawi, puis je rentre chez moi (…). Les rumeurs concernant une procédure d’adoption sont fausses», a-t-elle assuré dans un communiqué au magazine People.

En effet, les  fréquents séjours de Madonna au Malawi par le passé, avaient suscité la controverse notamment au sommet de l‘État où la présidente d’alors, Joyce Banda, décriait un comportement hautain de la chanteuse qui exigeait un traitement de VIP injustifié et se vantait exagérément de sa générosité envers le Malawi.

La situation semble plus calme désormais, l’actuel président, Peter Mutharika ayant affirmé que son gouvernement serait «toujours reconnaissant pour la passion de Madonna pour le pays». Fondatrice de la fondation “Raising Malawi” dont l’objectif serait le financement d’orphelinats et diverses institutions de protection des orphelins au Malawi, Madonna a déjà adopté un garçon en 2006 et une fille en 2009 dans ce pays.

Vignikpo Akpéné