Madagascar : ouverture du 16ème sommet de la Francophonie

Madagascar : ouverture du 16ème sommet de la Francophonie

SHARE

Antananarivo (© 2016 Afriquinfos)- Le 16ème  sommet de la Francophonie s’est ouvert ce samedi à Antananarivo, la capitale malgache, avec l’arrivée d’une vingtaine de chefs d’Etat et de gouvernement.

Les débats de ce rendez-vous de la langue française devraient porter sur les questions de maintien de la paix et de lutte contre le terrorisme.

« Les vagues migratoires en provenance d’Afrique auxquelles nous assistons actuellement exigent des réponses politiques inclusives », a souligné le président malgache, Hery Rajaonarimampianina, lors de son discours d’ouverture.

Le Sénégal, organisateur du 15e sommet de la Francophonie, a passé le flambeau à Madagascar. Les délégations doivent se réunir pour des travaux en plénière jusqu‘à ce dimanche.

Cette année, le sommet a pour thème « Croissance partagée, développement responsable et conditions de stabilité du monde et de l’espace francophone ». Mais la lutte contre le terrorisme, dont sont victime plusieurs pays africains, devrait dominer les débats.

Selon l’OIF Environ 274 millions de personnes peuvent être définies comme francophones à travers le monde.

L’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) compte 54 Etats membres, 23 observateurs et 3 membres dits associés. Cependant, la Thaïlande, un des observateurs de l’OIF, suspendue de l’Organisation à cause du coup d’Etat de 2014.

Mais Madagascar a eu aussi droit à une éviction de l’Organisation de 2009 à 2014, pour la même raison. En effet, le coup d’Etat de l’ancien président Andry Rajoelina (qui chassait ainsi Marc Ravalomanana du pouvoir) avait plongé la Grande île dans l’instabilité politique.

Ce dimanche, une déclaration doit être signée. Elle jettera le rideau sur ce sommet biennal.

Vignikpo Akpéné