L’ancien ambassadeur du Maroc à Madagascar mêlé dans une affaire de corruption

L’ancien ambassadeur du Maroc à Madagascar mêlé dans une affaire de corruption

SHARE

Antananarivo (© 2016 Afriquinfos) – Le ministère des Affaires étrangères marocain va ouvrir une enquête sur l’ancien ambassadeur marocain à Antananarivo, soupçonné de corruption.  L’annonce a été faite à l’occasion de de la visite officielle effectuée par le roi Marocain Mohammed VI à Madagascar, où il doit participer au sommet de la Francophonie.

L’ex-ambassadeur marocain à Madagascar est suspecté de « détournements de fonds » et « d’ingérence » dans les affaires intérieures malgaches, en violations des règles d’usage en diplomatie, d’après un communiqué diffusé sur le site du ministère des Affaires étrangères marocain.

L’ancien diplomate aurait « détourné des fonds à l’occasion d’opérations humanitaires en faveur du peuple malgache », selon le ministère, qui a ouvert une enquête et dépêché une mission à Antananarivo. Toujours selon le communiqué, qui s’appuie sur des « informations recoupées », l’ambassadeur se serait rendu coupable en agissant d’une façon discriminatoire à l’égard des communautés non-musulmanes du pays.

Toutefois, le nom de l’ambassadeur en question n’a pas été dévoilé, mais d’après la presse marocaine, il s’agirait de Mohammed Ammar, qui aurait été démis de ses fonctions en septembre dernier.

Le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères au Maroc, Nasser Bourita, a refusé de donner plus de précisions, se contentant d’affirmer qu’ « il faut laisser le comité d’enquête travailler en toute liberté ».

Le Maroc, qui multiplie actuellement les efforts pour devenir un acteur incontournable en Afrique, ne peut pas permettre à des affaires de corruption présumées de ternir son image et d’entacher ses relations diplomatiques. Plus de 22 accords ont été signés entre le Maroc et le Madagascar ces derniers jours, à l’occasion de la visite royale

Vignikpo Akpéné