Maroc: Mohammed VI en visite à Madagascar, terre d’exil de Mohammed V

Maroc: Mohammed VI en visite à Madagascar, terre d’exil de Mohammed V

SHARE

Antananarivo (© 2016 Afriquinfos)- Le Roi Mohammed VI est arrivé samedi soir à Antananarivo, pour une visite officielle à Madagascar accompagné de Sa Mjesté le Prince Moulay Ismail. Ils ont été accueillis par le Président malgache, M. Hery Rajaonarimampianina.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI, accompagné du Président de la République de Madagascar, a ensuite passé en revue un détachement d’honneur interarmes qui rendait les honneurs, avant d’être salué par le Premier ministre, les présidents du Sénat et de l’Assemblée nationale, les membres du gouvernement malgache et des membres du corps diplomatique international accrédité à Antananarivo, ainsi que par le maire d’Ivato.

Le Souverain a été également salué par l’ambassadeur du Maroc à Madagascar, Mohamed Ben Jilali, et les membres de la mission diplomatique marocaine.

Pour sa part, le président malgache a été salué par les membres de la délégation officielle accompagnant SM le Roi, et qui comprend notamment les Conseillers du Souverain, MM. Fouad Ali El Himma et Yassir Zenagui.

La délégation comprend également le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Salaheddine Mezouar, le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, le ministre de l’Economie et des Finances, Mohamed Boussaïd, le ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, Aziz Akhannouch, et le ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Nasser Bourita, ainsi que plusieurs autres personnalités.

Le cortège royal a quitté l’aéroport pour Antananarivo au milieu des clameurs d’une foule nombreuse de citoyens malgaches et marocains venus souhaiter la bienvenue au Souverain.

Alors que le Maroc lutte pour son indépendance, le gouvernement français décide d’envoyer en exil le sultan Sidi Mohammed ben Youssef pour tenter de mettre fin au mouvement. C’est le début d’un long voyage forcé pour lui et sa famille. Il ne rentrera que deux ans plus tard, le 16 novembre 1955, en tant que roi du Maroc.

Innocente Nice