Boxe/WBA Super Welters: Après un an d’absence, le Franco-ivoirien Michel Soro reprend...

Boxe/WBA Super Welters: Après un an d’absence, le Franco-ivoirien Michel Soro reprend du service et vise le titre

SHARE

Absent des rings depuis un an, le boxeur qui occupe actuellement le 5ème rang dans sa catégorie, vise ni plus ni moins que le sacre mondial. En constante progression, Michel Soro ne compte pas s’arrêter en si bon chemin.

Dans le top 5 dans la catégorie des WBA Super Welters, le boxeur franco-ivoirien veut améliorer ses stats (27 victoires, dont 17 avant la limite, 1 nul, 1 défaite). Il en aura l’occasion le 30 juillet prochain à l’occasion d’un combat international qui l’opposera à l’Argentin Hector Saldivia.

Une possibilité de décrocher le titre mondial pour lequel Michel Soro se prépare activement et semble plus déterminé que jamais: «Je vais toujours vers un titre mondial… Quand je ferais mon retour, je remonterais assez rapidement normalement. Je me dirigerais donc vers un titre mondial, peu importe l’adversaire», a déclaré le boxeur de 28 ans. Hector Saldivia n’a donc qu’à bien se tenir.

Pour atteindre son objectif qui est la ceinture WBA des Super welters, le boxeur n’hésite pas à faire des choix difficiles. C’est ainsi qu’il a refusé de combattre pour les demi-finales des mondiaux malgré que cela mettait un frein à sa progression dans le classement mondial.

Michel Soro s’en explique: «J’ai refusé des demi-finales mondiales, j’ai dû descendre dans les classements mondiaux. À ce moment-là, j’étais chez l’écurie top Rank et ils ont voulu que je signe un contrat de trois combats supplémentaires, si j’acceptais le combat avec cette ridicule bourse, afin de prévoir l’éventualité d’une possible victoire de ma part. Aujourd’hui, je pense avoir pris la bonne décision pour la suite de ma carrière». Espérons pour ses fans du côté de Paris et d’Abidjan qu’il a fait le bon choix. Rendez-vous le 30 juillet 2016. Michel Soro n’est plus monté sur un ring pour un combat professionnel depuis le 20 juin 2015.

T.W.