Mauritanie: Vers la suppression du Sénat sur fond de soupçons de 3ème...

Mauritanie: Vers la suppression du Sénat sur fond de soupçons de 3ème mandat d’Aziz

SHARE

«En tant que Président de la République, je proposerai la suppression du Sénat», a-t-il déclaré. Selon lui, le Senat freine l’adoption des lois.

Le président mauritanien reproche aux 58 membres qui forment la chambre haute du parlement et qui pourtant sont de la majorité présidentielle, de ne pas accélérer les processus d’adoption des lois. Pour cela, Mohamed Ould Abdel Aziz propose la création des conseils régionaux dont les membres seront «des ressortissants des régions pour veiller à leur développement économique et social».

«Nous allons convier toute la classe politique pour un dialogue autour de cette question qui sera par la suite soumise à un référendum constitutionnel», a précisé M. Aziz. Le président mauritanien veut visiblement que le processus de suppression du Sénat soit inclusif. C’est pourquoi, il laisse le choix aux opposants de prendre leurs décisions. Cette adresse à l’endroit de la classe politique de l’opposition risque de soulever un autre problème.

Celui du troisième mandat de Mohamed Ould Abdel Aziz. Une question qui agite la scène politique mauritanienne puisque les ministres ont émis le souhait que le Président (qui est arrivé au pouvoir en 2008) brigue un mandat de plus ! Mais le Président a déclaré qu’il ne sera pas un frein à la démocratie mauritanienne, tout en affirmant que c’est tout à fait normal que ses ministres se prononcent sur la question de son troisième mandat…

 Anani  GALLEY