Somalie: L’Amisom dans le collimateur des shebabs

Somalie: L’Amisom dans le collimateur des shebabs

SHARE
© AFP Mohamed Abdiwahab. Des forces de l'Amisom gardent les lieux d'un attentat à Mogadiscio le 12 septembre 2012"/>

La base militaire d’El-Adde située dans la région frontalière du Kenya et de l’Ethiopie a été attaquée par les Shebab. Une offensive menée à la suite d’une explosion kamikaze. Le bilan de l’assaut des islamistes reste mitigé. Les Shebab affirment avoir tué une soixantaine de personnes. «Nous avons dénombré et rassemblé 61 corps de soldats dans l’enceinte de la base. Toute la ville et la base sont entre nos mains», a déclaré le Porte-parole des Shebab, Cheikh Abdiassis.

Mais du côté des autorités de l’armée kenyane, on affirme que c’est plutôt un camp somalien proche d’une base militaire qui a été attaqué et qui est aux mains des islamistes. Il s’agit du camp SNA. «Le camp de la SNA a été envahi et les troupes kenyanes ont contre-attaqué pour soutenir la SNA. Le bilan des pertes de chaque côté est inconnu», a fait savoir le Col David Obonyo.

 Anani  GALLEY