11ème jeux africains, Brazzaville 2015/Les rideaux sont tombés et les flammes éteintes

11ème jeux africains, Brazzaville 2015/Les rideaux sont tombés et les flammes éteintes

SHARE

Les lampions sont éteints et le drapeau l’Union africaine retourné à la  Commission ! Samedi, 19 septembre 2015, le chef de l’État congolais, Denis Sassou N'Guesso, assisté de deux de ses homologues africains, a procédé à la clôture des Jeux du Cinquantenaire.

C'est avec couleurs que la 11èmes édition des Jeux Africains de Brazzaville a été clôturée, après 18 jours de compétitions animées par quelques 6.000 athlètes, représentant 48 pays dans 23 disciplines. Et la cérémonie de clôture fut sublime avec les images, les sons, les scènes inoubliables qui l’ont marquée dans un stade de Kintélé transformé pour l’occasion en une gigantesque scène de théâtre sur laquelle évoluaient des milliers de jeunes enthousiastes, pendant un peu plus de 4h30’.

L’édition du cinquantenaire accueillie par le Congo a été "un sans-faute". Le complexe de Kintélé avec son Stade de l’unité (60 mille places), qui porte bien son nom en tant que projet et nouveau paradigme de l’espoir de rédemption congolaise, a été le théâtre des joutes sportives dans la paix. À ces côtés d’autres Gymnases construits un peu partout dans la ville de même que le Stade Alphonse Massamba Débat qui, il y a 50 ans, avait inauguré ces mêmes Jeux : la première édition.

La grande fête sportive africaine relève désormais du passé, sans que l’on ne sache quel pays accueille la prochaine édition. Cependant, le Congo laisse ouvertes les portes de ses nouvelles infrastructures modernes à toutes l’Afrique sportive, désireuse de s'entraîner pour d’autres compétitions d’envergure continentale voire mondiale.

Égypte, Afrique du Sud et Algérie : le trio de l’excellence des Jeux

Dans l’ensemble des compétitions ouvertes pendant les Jeux africains à Brazzaville, l’Égypte s’impose largement en tête, au tableau général des médailles. Les athlètes égyptiens ont récolté 193 médailles dont 76 or, 56 argent et 61 bronze. Suit dans le classement général, l’Afrique du Sud qui totalise 114 médailles au nombre desquelles on compte 41 or, 39 argent et 34 bronze. L’Algérie est classée à la 3e place avec 118 médailles dont 40 or, 42 argent et 36 bronze.

 En athlétisme, le Nigeria s’impose avec 23 médailles dont 10 or, 9 argent et 4 bronze.

 À Brazzaville, Yêdafou KOUCHÉMIN