Éliminatoire du tournoi de football des 11èmes Jeux africains/Les affiches des demi-finales...

Éliminatoire du tournoi de football des 11èmes Jeux africains/Les affiches des demi-finales se précisent côté hommes et dames

SHARE

Premiers du groupe, les Nigérians ont dû puiser dans leurs réserves avant de revenir au score et conserver de justesse leur fauteuil de leader. Le tout s’est joué dans les derniers instants du match. C’est à la 81e minute que le Sénégalais Ibrahim Keita, prenant toute la défense de vitesse, laisse le gardien Emmanuel Daniel sans voix. Les Sénégalais se sont vus trop beaux après l’ouverture du score pour la simple raison qu’ils venaient de passer devant le Nigeria, avec une probabilité d’éviter le pays organisateur en  demi-finale. Le Nigeria n’ayant pas dit son dernier mot, l’égalisation se produisit dans le temps additionnel (90+3). Mustapha Abdullahi s’imposait face à deux défenseurs qui ne parvenaient pas à dégager le ballon. Il frappait et marquait avec un peu de réussite.

Ce match nul a fait une victime, le Ghana, qui était arrivé à Brazzaville avec encore sa médaille d’or de Maputo autour du cou. Un point en deux matches, on attendait mieux des Ghanéens qui, comme souvent ces dernières années en compétitions internationales, ne sont pas allés au bout de leurs promesses. 

La Côte d’Ivoire supplante le Nigeria chez les dames

Déjà qualifiées au terme de la deuxième journée, Ivoiriennes et Nigérianes jouaient pour la première place du groupe A.  La Côte d’Ivoire a tiré son épingle de jeu en s’imposant 2-1, grâce à un penalty de Nahi Estelle à la 74e minute.

Le Nigeria avait pourtant pris un départ de rêve.  Wogu Chioma Success sur le côté, délivrait une passe décisive à Mercy Egowure qui piquait le ballon devant la gardienne Cynthia Djohore pour l’ouverture du score (9e). Les Nigérianes s’offraient une deuxième occasion deux minutes plus tard. Ukpong Esther Sunday servait en retrait Evelyn Chiedu ; elle cadre sa frappe mais Cynthia Djohore, la gardienne de la Côte d’Ivoire, était sur la trajectoire pour détourner le ballon en corner.

Menées au score, les Ivoiriennes rééquilibraient les débats en gagnant la bataille technique. Et Amoin Rebecca se montrait à son avantage sur les côtés.  Bien lancée dans la surface de réparation, d’un dribble, elle éliminait la gardienne nigériane avant d’égaliser en glissant le ballon dans une cage vide.

En deuxième période, l’entrée de Dumité Pyagbara apportait un plus de percussion à l’attaque ivoirienne. Sur l’une de ses accélérations dans la surface de réparation, elle obligeait une joueuse nigériane à commettre une faute dans la surface. Nahi Estelle transformait le penalty en but (74e), permettant ainsi à la Côte d’Ivoire de réaliser un sans-faute (trois victoires en autant de matches). Dans l’autre match du groupe, le Congo et la Tanzanie, déjà éliminés, ont fait jeu égal 1-1.

À Brazzaville, Jacques MANASSÉ