Accueil Tchad Tchad : Bientôt une politique nationale de lutte contre les hépatites

Tchad : Bientôt une politique nationale de lutte contre les hépatites

Tchad : Bientôt une politique nationale de lutte contre les hépatites

"Les défis sont grands" et la mise en oeuvre de cette politique "exigera la contribution de tous", a précisé M. Assane Nguéadoum, qui s'exprimait à l'occasion de la journée mondiale de lutte contre les hépatites, célébrée lundi.

Selon le secrétaire d'Etat tchadien à la Santé publique, 1,4 million de cas d'hépatite A sont enregistrés chaque année dans le monde, 2 milliards de personnes sont atteintes par l'hépatite B et 130 millions au moins de personnes souffrent d'infections chroniques par le virus de l'hépatite C.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) situe le Tchad dans une zone dite de haute endémicité pour les hépatites B et C. Le taux de séroprévalence au sein de la population générale est supérieur à 8% pour l'hépatite B et autour de 3% pour l'hépatite C.

Devant cette situation, le gouvernement tchadien a introduit la vaccination contre l'hépatite B à tous les nouveau-nés dans le cadre du Programme élargi de vaccination (PEV) depuis 2008, désigné un point-focal et une équipe technique pour élaborer les documents de politique nationale de lutte contre les hépatites, en mettant un accent particulier sur la prévention, l'accès au service de dépistage et au traitement.

M. Assane Nguéadoum a exhorté tous ses compatriotes à faire vacciner les enfants de moins d'un an, à se faire dépister en vue d'adopter une hygiène de vie saine; les responsables sanitaires du pays à continuer à mettre à la disposition des formations sanitaires des intrants pour le dépistage et à élargir la couverture de routine.

Aux partenaires, aux secteurs public et privé, il a plaidé pour une mobilisation des ressources nécessaires pour appuyer la lutte contre les hépatites.

Il a enfin appelé les organisations religieuses, à base communautaire et les associations féminines à intensifier la sensibilisation pour faire vacciner tous les nouveau-nés.

"Ensemble, oeuvrons pour une vaccination de tous les enfants du Tchad contre l'hépatite B", a conclu le secrétaire d'Etat tchadien à la Santé publique.

 

 

 

 

Sans votre aide, au 31 juillet Afriquinfos ne pourra plus vous tenir informé des dernières actualités du continent africain.
Soutenez un des leaders de l’information africaine 
http://igg.me/at/SaveAfriquinfos
#SaveAfriquinfos