Mozambique : Arrestation du porte-parole de la Renamo

Mozambique : Arrestation du porte-parole de la Renamo

SHARE

L'agence de presse officielle mozambicaine AIM avait rapporté que Muchanga avait été arrêté à l'issue d'une réunion du Conseil d'Etat lundi.

Selon la Renamo, le procureur général de la République a demandé au Conseil d'Etat de retirer l'immunité à M. Muchanga, l'accusant d'inciter à la violence à travers ses déclarations pour la presse.

"Nous regrettons que cela ne fait que détériorer l'actuelle situation politique", a déclaré Manuel Nole, membre de la Renamo et membre du Conseil d'Etat.

Selon le chef de la délégation de la Renamo pour les négociations avec le gouvernement, Saimone Macuiana, M. Muchanga a été arrêté dans le complexe présidentiel où s'est tenue la réunion du Conseil d'Etat.

Il a tenu ces propos peu après la fin de la 63e session du dialogue entre le gouvernement et la Renamo, affirmant que l'arrestation de M. Muchanga constitue un pas en arrière dans le processus de négociations.

M. Muchanga, porte-parole du leader de la Renamo, Afonso Dhlakama, a fait plusieurs déclarations à Maputo, capitale du pays, au nom de M. Dhlakama, y compris le cessez-le-feu de la Renamo en mai et la suspension du cessez-le-feu en juin.