Mondial : Un pronostic difficile à établir pour le choc France-Allemagne

Mondial : Un pronostic difficile à établir pour le choc France-Allemagne

SHARE
© Facebook. Tableau des quarts de finale."/>

"Pour la quatrième fois de leur histoire, les Bleus affrontent la Mannschaft en phase finale d'un Mondial. Difficile de trouver le favori de cette rencontre tant le parcours des deux équipes ont manqué de linéarité depuis le début de cette Coupe du monde", écrit vendredi le journal Le Monde.

Le quotidien souligne néanmoins que "les Bleus de Didier Deschamps sont en confiance et comptent dans leurs rangs quelques individualités, notamment Pogba, Valbuena et Benzema, capables de faire la différence et de casser l'ordre établi".

"Mais Evra, Matuidi et Pogba sont sous le coup d'une suspension pour une éventuelle demi-finale s'ils sont à nouveau avertis en quarts face à l'Allemagne (…) Deux joueurs de l'Allemagne sont également dans cette situation : Howedes et Lahm", poursuit Le Monde.

"Les Bleus ont marqué plus de buts et en ont encaissé moins que les Allemands dans ce Mondial. Les hommes de Didier Deschamps centrent beaucoup, frappent également souvent au but. Karim Benzema est même le joueur qui a le plus tenté depuis le début de ce Mondial avec 19 frappes (dont 13 cadrées)", indique pour sa part le journal L'Équipe.

"En revanche, les Français ne peuvent pas rivaliser avec l'Allemagne sur le plan des transmissions de balle : la Nationalmannschaft est l'équipe qui a réussi le plus de passes depuis le début de la Coupe du monde", relativise le quotidien sportif.

"Les hommes de Löw sont également plus précis à la récupération, dans les tacles réussis notamment (83,1% contre 79% pour la France). Les Allemands sont les plus disciplinés de la compétition, avec seulement deux cartons jaunes et 39 fautes commises", poursuit le journal.

Et le quotidien de conclure que "si la Nationalmannschaft n'avait laissé aucune chance aux Bleus il y a 28 ans, la sélection de Joachim Löw est beaucoup plus abordable pour Hugo Lloris et ses partenaires".