Mondial 2014 : Les algériens ne donneront pas leurs primes à Gaza

Mondial 2014 : Les algériens ne donneront pas leurs primes à Gaza

SHARE
© Facebook. Algérie-Russie, pendant le premier tour du Mondial."/>

Hier, nous vous annoncions que les Fennecs allaient donner leurs primes à la population de Gaza. L’information qui a été publiée dans de nombreux médias ne serait qu’une rumeur, selon plusieurs sites d’information. Suivant nos confrères de BFM TV, Africa Top Sport, Le Figaro, etc, nous apportons donc par cet article des précisions sur cette rumeur.

La rumeur serait partie de commentaires de certains footballeurs algériens qui, interrogés par les médias sur l’intention de la chanteuse émiratie, Ahlem, d’offrir 10.000 dollars par but inscrit face à l’Allemagne, avaient répondu ne pas avoir besoin de cet argent qui serait plus utile à la population de Gaza. Leurs propos auraient ensuite été interprétés par différents médias algériens.

Plusieurs tweets ont ensuite été diffusés, comme celui de Waleed Abu Nada que nous vous montrions hier. A la suite de nombreux retweet, l’information a été reprise par plusieurs médias de renommée internationale, comme le Daily Mail. Peu à peu, l’information qui ne serait qu’une rumeur a fait le tour de la planète.

L’histoire de cette rumeur, telle que nous venons de vous la présenter a été publiée par le HuffPost Algérie et FranceFootball avant d’être reprise et de conduire à des erratums de la part de plusieurs médias français et internationaux. Il faut noter que FranceFootball n’exclut pas la possibilité que certains membres de l’équipe reversent leurs primes, à titre individuel, à la Palestine.

Si aucune information n’est à ce jour vérifiée, une chose est certaine : ni le gouvernement algérien, ni la fédération de football algérienne, ni les Fennecs ne se sont exprimés sur le sujet. La rumeur n’est donc pour l’heure ni démentie ni confirmée. Son possible démenti n’enlève rien au soutien que l’équipe de football algérienne a affiché pour la Palestine, notamment lors du défilé à son retour du Brésil.

 Afriquinfos