L’IGAD condamne les dernières attaques terroristes en Afrique de l’est

L’IGAD condamne les dernières attaques terroristes en Afrique de l’est

SHARE
CC By Fabrice de NYS. GIPN 232"/>

Le secrétaire exécutif de l'IGAD, Mahboub Maalim, a indiqué que les attaques lancées au Kenya, en Somalie et au Djibouti par des militants présumés d' Al-Shabaab constituent "un acte lâche et intolérable".

"Ces attaques par des groupes terroristes ciblant des civils innocents et des membres de parlements de façon indiscriminée ne vont pas du tout affecter notre soutien aux gouvernements de ces pays pour assurer un environnement stable et paisible dans notre région", a affirmé M. Maalim dans un communiqué publié à Nairobi.

Au moins trois personnes ont été tuées, y compris un kamikaze et une kamikaze, et 15 autres ont été blessées dans l'attaque de samedi dernier contre un restaurant populaire qui accueille des étrangers au centre de Djibouti.

L'agence de presse du Djibouti ADI a précisé que les attaquants provenaient de la Somalie où les troupes djiboutiennes s'engagent dans une force de l'Union africaine combattant les insurgés shebab.

Toujours samedi, au moins sept personnes ont été tuées et plus de dix autres blessées après qu'une bombe à la voiture piégée a explosé à l'extérieur du parlement somalien à Mogadiscio, explosion suivie par des échanges de tir lourds.

Deux agents de police à la porte de parlement ont été tués et plusieurs autres y compris des passants civils ont été blessés.

Les incidents précités sont venus après que dix personnes ont été tuées et plus de 80 autres blessées par des multiples explosions survenues dans le plus grand marché de plein air de Nairobi le 16 mai.

"Le terrorisme dans toutes ses formes et manifestations constitue un acte lâche et intolérable (…) L'IGAD continuera à soutenir les gouvernements de la région pour le combattre fermement", a affirmé M. Maalim.