La Tanzanie veut envoyer des conférenciers en swahili dans les pays d’Afrique...

La Tanzanie veut envoyer des conférenciers en swahili dans les pays d’Afrique de l’Ouest

SHARE
CC by Nite_Owl (flickr). Swahili, juin 2005."/>

S'exprimant devant l'Assemblée nationale de Tanzanie à Dodoma, capitale du pays, la ministre tanzanienne de l'Education et de la Formation professionnelle Jenista Mhagama a affirmé que le swahili a réalisé de grands progrès ces dernières années, en termes de personnes qui la parlent ou qui veulent l'apprendre, a-t-elle commenté.

L'année dernière, le président gabonais Omar Bongo a demandé à la Tanzanie d'envoyer des conférenciers enseigner la langue swahilie dans les universités de son pays, a indiqué cette responsable.

"Au sein du ministère de l'Education et de la Formation professionnelle, nous avons déployé des efforts pour répondre à cette requête et nous serons très bientôt en mesure d'envoyer un premier conférencier (en langue swahilie), qui sera bientôt suivi par d'autres", a-t-elle dit, ajoutant qu'actuellement 474 étudiants étrangers effectuaient des études de langue swahilie dans les universités de Tanzanie.

Il y a de nombreux experts en Swahili dans les pays africains qui enseignent cette langue, largement répandue dans l'Afrique de l'Est et du Centre, a-t-elle dit.

Elle a indiquéé que le swahili est enseigné jusqu'en Libye depuis de nombreuses années, même si ces dernières années la Tanzanie en a retiré sa mission en raison de la situation de sécurité volatile dans ce pays.