Le Libéria renforce ses mesures de lutte contre le virus Ebola

Le Libéria renforce ses mesures de lutte contre le virus Ebola

SHARE

Ces mesures comprennent la création d'un laboratoire à l'Institut de recherche biomédicale du Libéria (LIBR) dans le comté de Margibi pour mener des tests du virus Ebola et de la fièvre de Lassa, a déclaré le ministère libérian de la Santé du pays dans un communiqué transmis à Xinhua mardi.

Le ministère a indiqué qu'il a mis en place des centres de traitement et de gestion des cas à Foyah, dans le comté de Lofa, où la maladie a été signalée pour la première de la Guinée et de l'Hôpital ELWA à Monrovia.

Selon le communiqué, les parties prenantes travaillent avec divers comités techniques du Groupe de travail national sur la santé d'urgence pour renforcer la surveillance, la recherche des contacts, le soutien psychosocial, la gestion des cas, la mobilisation communautaire et la sensibilisation sur la prévention et la maîtrise de la propagation du virus Ebola.

Il a déclaré que l'organisation internationale, Samaritan's Purse en collaboration avec les équipes de santé des comtés, mène la sensibilisation dans les communautés, les écoles et les églises dans les comtés de Lofa, de Gbarpolu, et de River Gee et dans la capitale libérienne de Monrovia.

"D'autres partenaires, dont l'UNFPA et Plan-Libéria, ont imprimé des tracts et des posters, y compris fournitures scolaires sur Ebola pour distribution dans les comtés de Lofa, Bong, Nimba, Margibi et Montserrado", a déclaré le ministère.

"Le Comité de communication, de défense des intérêts et de la mobilisation sociale a également développé un programme de communication à l'intention des professionnels de la santé afin de minimiser la propagation des infections à virus Ebola, de renforcer la confiance, et d'aborder des craintes dans le traitement des patients dans les établissements de santé", ajoute le communiqué.

Le virus Ebola a déjà fait 13 morts dans le pays, dont 6 décès confirmés.