Une saharaouie accuse le Front Polisario de violences sexuelles

Une saharaouie accuse le Front Polisario de violences sexuelles

SHARE
© Capture Youtube. Une Saharouie témoigne"/>

Le Front Polisario, mouvement politique du Sahara occidental, s’oppose au Maroc depuis de nombreuses années pour le contrôle du Sahara occidental. Les saharaouis ne semblent pas approuver ces dirigeants et les critiques fusent actuellement.

Après avoir diffusé le témoignage virulent d’un jeune saharaoui, la chaîne marocaine Laayoune TV qui couvre le territoire du Sahara occidental a diffusé mardi un autre témoignage accablant d’une saharaouie vivant dans les camps de Tindouf en Algérie. Veuve et mère de cinq enfants, cette femme s’est retrouvée dans le besoin et a décidé d’aller demander de l’aide au Front Polisario.

Elle affirme qu’on lui a promis de l’aider si elle accordait quelques concessions d’ordre sexuel aux dirigeants du Polisario. Le ministre de la défense Mohamed Lamine Ould Bouhali, lui-même, aurait harcelé sexuellement la femme. Elle ajoute qu’elle n’est pas la seule dans son cas et que si elle s’est défendue, d’autres ont eu moins de chances et ont été violées par certains des dirigeants du front.

Les saharaouis se plaignent depuis longtemps de ne pas bénéficier des aides internationales accaparées par le Front Polisario. La femme demande dans la vidéo que les aides soient distribuées directement aux habitants sans passer par la direction du Polisario.

Afriquinfos