Le Botswana premier d’Afrique sur l’attractivité de l’exploitation minière

Le Botswana premier d’Afrique sur l’attractivité de l’exploitation minière

SHARE
des Mines gerais au Brésil, CC by Eurico Zimbres FGEL/UERJ. Minerais de fer"/>

L'enquête accorde au Botswana 74,2 points sur l'Indice de perception de politique (Policy Perception Index, PPI), évaluation globale de l'attrait des politiques minières, contre 78,1 points de 2012.

La baisse du score du Botswana reflète une détérioration des notes de presque tous les facteurs de politiques, notamment la duplication et les incohérences de la réglementation.

En ce qui concerne les destinations de diamants, le Botswana est classé au premier rang dans le monde, suivi d'Ontario (Canada) et de la Namibie.

L'enquête de l'Institut Fraser a été effectuée auprès de quelque 4.100 cadres et dirigeants d'entreprises à travers le monde impliquées dans l'exploration minière. Les questions à répondre concernent l'influence de 15 facteurs de politiques sur les décisions des compagnies sur les investissements, tels que l'incertitude liée à l'administration, l'interprétation ou l'application de la réglementation en vigueur, l'incertitude liée à la réglementation environnementale, le régime d'imposition, l'incertitude concernant les revendications territoriales, les infrastructures, la réglementation du travail. Etc.

L'enquête de l'Institut Fraser est effectuée annuellement depuis 1997.