Un réseau de recrutement de jihadistes pour la Syrie démantelé par les...

Un réseau de recrutement de jihadistes pour la Syrie démantelé par les services algérien, tunisien et français

SHARE

Ce dangereux réseau dont le nombre d'éléments qui le composent n'est pas déterminé active principalement en Algérie, Tunisie, France, Espagne et Belgique.

Quant au chef de ce réseau, Abdelkader Akkal, un Français d'origine algérienne, se trouverait, selon la même source, actuellement en Syrie.

En Algérie, les services de sécurité ont, selon la même source, réussi à arrêter dans les provinces de Biskra et de Tébessa (est d'Alger) deux personnes appartenant au groupe de Akkal et retrouvé dans le domicile de l'un d'entre eux une somme importante d'argent et des faux passeports.

Les services en charge du démantèlement de ce groupe estiment que pas moins de 40 personnes ont été enrôlées par ce réseau afin de combattre en Syrie.