Volley-ball : Préparation difficile pour le Cameroun

Volley-ball : Préparation difficile pour le Cameroun

SHARE
CC BY CAVB. Equipe de Volley Ball du Cameroun"/>

Selon l'attaché de presse de l'équipe nationale de volleyball, le stage a été rendu difficile en raison du manque de moyens matériels et financiers. « Nous ne sommes pas bloqués psychologiquement parce que nous n'avons pas eu de sparring- partners pour les matches amicaux », a-t-il cependant déclaré.

Il a en outre indiqué que « l'équipe de volleyball du Cameroun affiche beaucoup de sérénité et de détermination, consciente du fait qu'elle a le drapeau vert-rouge-jaune à faire flotter très haut ».

Ces propos tranchent net avec le pessimisme ouvertement exprimé par le sélectionneur national. Peter Nonnenbroich a plutôt déploré les conditions de préparation qualifiées d'"archaïques" de son équipe depuis le 3 février à Yaoundé.

« Voilà des enfants qui doivent faire des pieds et des mains pour rallier le site d'entraînement. Plusieurs viennent à pied aux entraînements. Incroyable pour une équipe comme celle-ci », s'est indigné le technicien allemand.

Les joueurs ne sont pas les seules personnes lésées par la Fé dération camerounaise de volleyball. Peter Nonnenbroich, qui a conduit le Cameroun au sacre continental lors des 10e Jeux africains de Maputo en 2011, cumule quant à lui cinq mois d'arriér és de salaire et risque d'être expulsé du logement qu'il occupe.

Très critiqué par le public et les médias, le ministre des Sports et de l'Education physique, Adoum Garoua, est allé mercredi encourager les volleyeurs camerounais excédés par l'indifférence du gouvernement. Il a, lors de cette visite, promis aux joueurs une prime de 100.000 USD en cas de qualification pour la phase finale du championnat du monde 2014.

Une mission difficile pour l'équipe camerounaise qui devra se montrer plus forte que les sélections d'Algérie, du Gabon, du Nigeria et du Rwanda, ses principales adversaires. Le Gabon et le Rwanda sont classés 127e au classement établi par la Fédération internationale de volley-ball (FIVB). Plusieurs rangs en dessous du Nigeria qui reste 112e. L'Algérie est 27e et le Cameroun occupe la 19e place.

Selon le règlement des compétitions de la FIVB, le continent africain sera représenté par trois pays à la 18e édition du championnat du monde de volleyball masculin en Pologne. L'Egypte est le premier pays qualifié face au Kenya, au Botswana, à la Zambie et au Cap-Vert, lors du tournoi disputé du 5 au 11 février à Nairobi.

Le tournoi tunisien, qui se tiendra du 2 au 8 mars, verra la participation de la République démocratique du Congo, du Sénégal, du Niger, des Seychelles et de la Tunisie. Les premiers de ces trois tournois disputeront la phase finale du championnat du monde de Volley-ball, du 30 août au 21 septembre en Pologne.

La Pologne en tant que pays hôte est qualifiée d'office. Les places restantes sont attribuées de la manière suivante: 4 pour l'Asie, 5 pour l'Amérique du Nord, 3 pour l'Amérique du Sud et 8 pour l'Europe. Soit 24 pays répartis en six poules de quatre.