60 enfants burundais victimes du trafic récupérés en 2013 par l’Interpol Kenyan

60 enfants burundais victimes du trafic récupérés en 2013 par l’Interpol Kenyan

SHARE
© AFP/Archives Stephane de Sakutin. Des enfants albinos au Burundi en 2007"/>

En mai 2013, deux voitures transportant des bassines remplies de bébés ont été prises en fragrant délit au Burundi, selon M. Joseph Ndayizeye, président de la ligue Iteka du BurundiEn outre.

Une jeune fille de 16 ans, embraquée dans le trafic sexuel des jeunes filles, est retournée d'Oman en octobre 2013.

Le parquet de Ruyigi (Est) a ordonné l'arrestation d'un prédicateur de l'Eglise du Ministère Shaloom à Ruyigi accusé du trafic des jeunes filles.    Des trafiquants des enfants profitent de la paupérisation qui sévit au Burundi pour tromper la vigilance des parents dont certains acceptent de livrer leurs filles croyant que celles-ci vont étudier ou travailler, a déploré M. Ndayizeye. 

Des jeunes filles échappent aux parents et se font rouler par des hommes et des femmes qui les livrent à la prostitution. Ainsi, les trafiquants de ces enfants mineurs recrutent les jeunes filles de 10 à 16 ans dans les familles les plus pauvres et les amènent dans les villes et dans les pays étrangers pour les vendre, a-t-il encore signalé.