Le Togo allongera la liste des pays tropicaux aux jeux d’hiver

Le Togo allongera la liste des pays tropicaux aux jeux d’hiver

SHARE
, © page publique facebook Fédération Togolaise de Ski. Mathilde Amivi PetitJean, Star Skieuse togolaise"/>

Mathilde Amivi PetitJean et Alessia Afi Dipol sont les deux Togolaises qualifiées pour défendre les couleurs africaines aux Jeux olympiques d'hiver qui se tiennent cette année à Sotchi en Russie aux côtés des athlètes de trois autres pays du continent, à savoir l'Algérie, le Maroc et le Zimbabwe.

Si l'Algérie et le Maroc sont des habitués aux Jeux olympiques d'hiver, le Togo et le Zimbabwe participeront pour la première fois à ces compétitions par manque d'infrastructures adaptées pour la pratique de cette discipline.

Le Togo et le Zimbabwe qui se sont rabattus sur leurs athlètes évoluant en Europe vont s'inscrire après ces JO d'hiver (du 7 au 23 février) sur la liste des pays tropicaux ayant participé aux jeux d'hiver à l'instar du Sénégal, du Ghana et de l'Ethiopie qui ont pris part en 2010 aux Jeux olympiques de Vancouver au Canada. L'Afrique du Sud qui y était également fait l'exception au niveau du climat tout comme l'Algérie et le Maroc.

La présence des pays tropicaux s'est perpétuée aux olympiades hivernales avec les athlètes du continent depuis la participation en 1984 du skieur sénégalais Lamine Guèye aux JO de Sarajevo.

Le Togo, seul pays de l'Afrique de l'Ouest à prendre part à l'édition 2014, voit le nombre de ses athlètes réduit à deux au lieu de quatre du fait que la skieuse de fond, Awa Tomety n'a pu participer pour les minima tandis que Gervacio Madja, premier skieur togolais à avoir représenté son pays lors d'une grande compétition internationale (Championnats du monde 2013, en Italie), ne sera pas du voyage en Russie pour cause de blessure.

Mathilde Amivi Petitjean, qui s'entraîne dans les Alpes françaises, participera au 10 km classique. Elle sera accompagnée de la skieuse Alessia Afi Dipol, qui s'alignera en ski alpin sur l'épreuve du slalom.  

Mathilde Amivi Petitjean est né en 1994 d'un père français et d'une mère togolaise (Odette Adzo).

Âgée de 19 ans, elle est scolarisée au lycée du Mont-Blanc de Passy, licenciée du ski club nordique Pays Rochois.

Elle a été vice-championne de France cadettes, puis en Jeunes 2 avec trois titres de vice-championne de France en sprint, mass start et skiathlon. Alors qu'Alessia Afi Dipol est une Italo-togolaise qui a fait son parcours de skieuse de fond en Italie.

La délégation togolaise d'une dizaine de personne sera conduite à Sotchi par la Fédération togolaise de sports de glisse et de ski (FTSGS) et le Comité national olympique togolais (CNOT).

Le secrétaire général de la FTSGS, Emmanuel Ramanou, a souligné mardi dans une interview accordée à Xinhua que les accréditions et les visas sont déjà disponibles tandis que les athlètes continuent activement leurs entraînements en France et en Italie.

Ainsi le public sportif togolais attend impatiemment le départ de la délégation togolaise afin de participer à ces jeux et surtout de faire la promotion au pays.