Home Afrique Centrale R.D. Congo Revue de la presse de la RDC

Revue de la presse de la RDC

Revue de la presse de la RDC

La  Prospérité

Malgré un changement dans la situation militaire, il importe qu' il y ait une conclusion politique au dialogue. Les Envoyés spéciaux invitent instamment les parties à résoudre les différences en qui concerne le format du document et à rester attachées à un règlement pacifique du conflit. Ce sont là des bouts de phrases tirées du communiqué singé lundi, dans la soirée, par les cinq envoyés spéciaux oeuvrant, depuis plusieurs moi, pour la restauration d'une paix durable dans l'est de la RDC ainsi que dans la Région des Grands Lacs.

L'Avenir

Les violons ne se sont pas accordés autour, entre autre, de la terminologie "Accord" ou "Déclaration de Kampala" lundi dans la capitale ougandaise où devait être signé le document sanctionnant la fin des hostilités entre Kinshasa et les rebelles de l'ex-M23. Raymond Tshibanda a vu juste. Le facilitateur ougandais dont le pays est du reste juge et partie ne devait qu'encourager la signature d'une déclaration, en présence de Yoweri Museveni et de tous les envoyés spéciaux dans la Région des Grands Lacs. On ne traite pas avec un mort; et le M23 qui, aujourd'hui, n'existe que de nom est déjà enterré.

Le Potentiel

Selon des sources administratives citées par Radio Okapi, environ 74 autres miliciens des Forces de défense des intérêts du peuple congolais sont également arrivés à Rutshuru-centre où ils négocient leur désengagement. Les mêmes sources indiquent que d' autres miliciens sont en pourparlers avec les autorités, pour négocier les conditions de leur désarmement, en vue d'une intégration dans l'armée ou une réinsertion sociale. Le commandant d'une milice jadis opérationnelle dans le secteur de Bwito s'est rendu aux autorités localités, dimanche dernier, avec près de 80 de ses hommes. L'administrateur du territoire de Rutshuru, Justin Mukanya, qui donne ces chiffres invite les leaders communautaires à sensibiliser tous leurs ressortissants encore en brousse à se rendre.