Le Kenya, l’Ouganda et le Ghana insistent sur la croissance écologique

Le Kenya, l’Ouganda et le Ghana insistent sur la croissance écologique

SHARE

La découverte de pétrole et de gaz dans plusieurs pays africains annonce un boom économique, mais les écologistes mettent en garde contre le péril des écosystèmes fragiles en l'absence de protections juridiques et politiques.   

"Nous avons mis en place des mécanismes pour gérer de manière durable le pétrole et le gaz récemment découverts. En plus de satisfaire nos besoins en énergie, nous injecterons les recettes des hydrocarbures dans les projets écologiques", a déclaré la ministre ougandaise du Développement de l'énergie et des minéraux, Irene Muloni.   

L'Ouganda a découvert de vastes réserves de pétrole et de gaz le long du lac Albert et le pays a invité les entreprises étrangères à entreprendre les forages.   

La ministre a souligné que le gouvernement a mis en place un cadre politique et légal pour promouvoir l'exploitation durable des carburants fossiles.    

Le ministre de l'Energie et du Pétrole du Ghana, Emmanuel Armah- Kofi Buah, a quant à lui souligné que le pétrole et le gaz pouvaient nourrir la croissance verte en Afrique.