Home Sports Basketball Aya Pouye éjectée, Omar Samb au rebond !

Aya Pouye éjectée, Omar Samb au rebond !

Aya Pouye éjectée, Omar Samb au rebond !

L’entraîneur Ousmane Diallo soutient avoir été agressé par des membres du bureau sortant

Après cinq ans de règne sans partage, l’ancienne internationale de basket-ball Mme Rokhaya Pouye dite Aya a été éjectée de la présidence de l’Ascc Bopp.

Un limogeage qui intervient suite à une lettre que M. Omar Samb, le président de la commission des affaires sociales, culturelles et sportives du club lui avait notifiée en ces termes : « Mme la présidente, je vous informe que le bureau actuel de l’Asc Bopp est suspendu jusqu’à l’assemblée générale et à partir de ce vendredi 4 octobre 2013. En lieu et place, un comité de gestion va être mis en place. Le bureau de la structure sera présidé par un membre du comité de direction de l’Use (Ndlr, Union pour la Solidarité et l’Entraide, propriétaire du centre de Bopp). Toute collaboration de l’Use se fera avec le comité de gestion. Recevez, Mme la présidente, nos sentiments sportifs » lit-on dans la lettre signée par Oumar Samb, le 4 octobre 2013. Eh bien !

Six jours après la suspension de l’ancien bureau dirigé par Mme Rokhaya Aya Pouye, ledit comité s’est réuni hier, c’est-à-dire mercredi 9 septembre, en assemblée générale au centre de Bopp. À cette occasion, dirigeants, supporteurs, bailleurs et entraîneurs ont élu à l’unanimité M. Oumar Samb comme nouveau président de l’Asc Bopp, un club mythique qui a trusté les trophées de basket-ball dans les années 80. Cette élection s’est faite avec la bénédiction de M. Thierno Aliou Bâ, président de l’Union pour la Solidarité et l’Entraide ( Use) qui est l’Ong tutrice de l’Ascc Bopp.

Outre l’élection d’Omar Samb, plusieurs têtes pensantes de l’Asc Bopp ont fait leur retour afin de sauver l’équipe du naufrage. Parmi ces revenants, on peut citer l’ancien président Pape Daly Ndiaye, Mame Penda Diouf, ancienne internationale, Aida Ndong « Parcelles », Alioune Tall, Habib Thiam, Mbaye Konaté, Ousmane Ndiaye, Cheikh Massamba Diouf etc… La tenue de cette élection n’a pas été facile du fait des nombreux incidents survenus à l’occasion. Comme ce fut le cas de l’agression du tout nouveau directeur technique de l’Asc Bopp, M. Ousmane Diallo dit Oussou Bondé. «  Effectivement, j’ai été agressé par les membres du bureau sortant. Et je vais déposer une plainte pour coups et blessures » a-t-il confirmé.

« Le Témoin » avait senti venir le limogeage d’Aya Pouye et l’avait annoncé entre les lignes dans son édition n° 1134. Dans un article, nous avions en effet révélé la profonde crise qui secoue l’Asc Bopp. Cette équipe emblématique du basket ball sénégalais, écrivions-nous, était en proie à de graves problèmes financiers, de mauvaise gestion et de manque de transparence. Elle souffrait surtout d’absence de légitimité d’un bureau dont les membres ne voulaient pas convoquer d’assemblée générale de renouvellement des instances. Face à cette situation de blocage,  supporteurs, entraîneurs et basketteurs  avaient menacé de boycotter toutes les compétitions si rien n’était fait pour sauver l’ Asc Bopp. Certainement pour éviter le même sort que l’As Fonctionnaires et l’Asc Dial-Diop, deux grands clubs de Dakar qui ont déposé leur bilan, les responsables de l’Use ont jugé nécessaire de faire partir Aya Pouye et consorts.

Souhaitons que l’Asc Bopp ne sera pas un corps… à deux bopp (têtes) à l’image du Diaraf, autre grand club de la capitale.  Et qu’il sortira renforcé de cette épreuve. En effet, tout indique que la désormais ex-présidente Aya Pouye, qui n’a pas l’habitude de se laisser faire, n’a pas encore armé son dernier tir à trois points… Et ce même si le président de la fédération sénégalaise de basket-ball, l’imprimeur Baba Tandian, a dû danser un « dialgati » du tonnerre, en apprenant son limogeage !

Pape NDIAYE

Le Témoin, hebdomadaire sénégalais
Édition N° 1140 (OCTUBRE 2013)