Le président chinois arrive à Brazzaville pour une visite d’Etat au Congo

Le président chinois arrive à Brazzaville pour une visite d’Etat au Congo

SHARE

Dans une déclaration écrite rendue publique après son arrivée à l'aéroport, M. Xi a indiqué que les relations entre la Chine et le Congo s'étaient développées de façon rapide dans tous les domaines, et que la coopération pragmatique avait remarquablement progressé, ce qui bénéficie aux deux peuples.

"Au cours de ma visite, je vais rencontrer le président Denis Sassou Nguesso et j'aurai un échange de vues avec lui sur le développement des relations bilatérales, ainsi que sur les affaires mondiales et régionales d'intérêt commun", a indiqué M. Xi dans sa déclaration.

"Je pense que ma visite va permettre de renforcer la compréhension mutuelle et l'amitié entre les deux parties, promouvoir les échanges et la coopération dans tous les domaines, et élever les relations bilatérales à un niveau supérieur." Durant les dernières décennies, la Chine et le Congo ont mené une coopération fructueuse dans les domaines politique, économique, commercial et culturel.

 La Chine est désormais le plus important partenaire commercial du Congo. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont grimpé en flèche, passant d'un montant de 290 millions de dollars en 2002 à 5 milliards de dollars en 2012. M. Xi a également fait savoir qu'au cours de sa visite, il s'entretiendrait et échangerait des vues avec les parlementaires congolais et que les deux pays signeraient une série de documents de coopération.

M. Xi est arrivé à Brazzaville en provenance de la ville sud-africaine de Durban, où il a participé au 5e sommet des BRICS. Avant ce sommet, il a effectué des visites d'Etat en Russie, en Tanzanie et en Afrique du Sud. Il s'agit du premier voyage de M. Xi sur le continent africain depuis son élection à la présidence de la République populaire de Chine ce mois-ci. Cela est un signe fort de la volonté de la Chine d'approfondir ses relations avec les pays africains. La Chine et l'Afrique ont noué une amitié profonde au fil des ans ces dernières décennies. Les deux parties se sont soutenues l'une l'autre au cours de leur développement, et ont mené une étroite coordination en ce qui concerne les affaires internationales.

Les relations entre la Chine et l'Afrique se sont développées plus vigoureusement depuis que les deux parties ont créé en 2000 le Forum sur la coopération Chine-Afrique (FOCAC) en vue de promouvoir leur coopération bilatérale.

Lors du sommet du FOCAC à Beijing en 2006, la Chine et l'Afrique ont décidé d'établir un nouveau type de partenariat stratégique, ce qui a permis de renforcer la coopération bilatérale dans tous les domaines ces dernières années.

A la suite la 5e Conférence ministérielle du FOCAC, tenue en juillet 2012 à Beijing, les deux parties mettent activement en œuvre des actions de suivi. La Chine est devenue en 2009 le plus grand partenaire commercial de l'Afrique. En 2012, le volume des échanges entre les deux parties a atteint 198 milliards de dollars. Les investissements de la Chine en Afrique ont également enregistré une forte croissance. Le total des investissements jusqu'en juin 2012 s'élevait à 45 milliards de dollars, dont plus de 15 milliards de dollars sous forme d'investissements directs.

En outre, plus de 2 000 entreprises chinoises de divers secteurs sont implantées dans 50 pays africains, et plus de 85% des personnels de ces entreprises sont africains. Par ailleurs, la Chine a renforcé son aide à l'Afrique, avec plus d'assistance octroyée pour améliorer le bien-être des populations africaines, réduire la pauvreté et renforcer la prévention contre les catastrophes. M. Xi conclura samedi sa tournée de quatre pays.