Comores : Construction d’une centrale électrique de 18 mégawatts

Comores : Construction d’une centrale électrique de 18 mégawatts

SHARE

Un accord à cet effet a été signé le 22 février à New Delhi entre le vice-président et ministre comorien des Finances, Mohamed Ali Soilihi, et la partie indienne.

Le prêt consenti à l'Union des Comores par le gouvernement indien a un taux d'intérêt réduit à 1%, d'une durée de remboursement de 23 ans et assortie d'une période de grâce de onze ans. Les Comores commenceront à rembourser ce prêt à partir de la douzième année.

En négociation depuis 2010, le projet s'était, en effet, heurté au refus des institutions de Brettons Woods qui avaient imposé une ligne de crédit très strict. Le Fonds Monétaire International (FMI) et la Banque mondiale auraient proposé ces nouveaux termes " exceptionnellement favorables".