Afrique en marche

Afrique en marche

SHARE

Le prochain sommet de l'UMA se tiendra en Tunisie avant fin 2012

RABAT – Plusieurs recommandations ont sanctionné les travaux de la 30ème réunion des ministres des Affaires étrangères des cinq pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA), tenue samedi à Rabat.

Le secrétaire général de l'UMA, Habib Ben Yahya, les ministres des Affaires étrangères du Maroc Saad Dine El Othmani, de l'Algérie Mourad Medelci, de la Tunisie Rafik Abdessalam et de la Libye, Achour Ben Khayal, et l'ambassadeur de Mauritanie à Rabat ont ainsi recommandé d'intensifier les coordinations et les consultations dans le cadre de la tenue de la prochaine réunion du Dialogue en méditerranée (5+5), qui se tiendra en Italie la semaine prochaine. Ils ont également convenu de tenir la prochaine session du Conseil en Tunisie avant fin 2012 et de convoquer en Algérie une réunion des pays membres de l'UMA consacrée aux questions sécuritaires.

La 8ème session de l'Assemblée parlementaire de l'UpM se tiendra à Rabat en mars

 RABAT  – La 8ème session de l'Assemblée parlementaire de l'Union pour la Méditerranée (UpM) se tiendra les 24 et 25 mars prochain à Rabat. La 8ème session sera consacrée à l'examen des défis politiques auxquels font face les pays de la rive sud de la Méditerranée et des difficultés économiques que connaissent certains pays du Nord. Le bureau de l'Assemblée parlementaire de l'UpM, qui s'est réuni vendredi à Rabat, a aussi adopté une décision concernant le retour de la Libye au sein de d'UpM en tant que membre observateur, et le report de l'examen de la question syrienne et de la proposition d'un emblème de l'Assemblée pour la prochaine réunion du bureau. L'Assemblée parlementaire de l'UpM a salué les efforts déployés par les pays de l'Union du Maghreb Arabe (UMA) en vue de relancer cet espace sous-régional.

 Bénin: la rencontre informelle de l'UA s'achève sans déclaration finale

COTONOU – Le mini-sommet de l'Union africaine (UA), qualifié de "rencontre informelle" des chefs d'Etat et de gouvernement de l'institution panafricaine, tenu samedi à Cotonou, s'est achevé en début de soirée sans une déclaration, ni communiqué final. Une dizaine de chefs d'Etat et de gouvernement ont pris part à cette rencontre qui n'avait pas d'ordre du jour précis, mais qui devrait se consacrer à des échanges informels sur des questions liées à l'insécurité, notamment dans les régions du Sahel, et aux problèmes de développement du continent. A la fin de la rencontre, les chefs  d'Etat et de gouvernement, contrairement au protocole des grandes internationales, se sont retirés un à un sans attendre une clôture solennelle. "Il s'agit d'une rencontre informelle, qui n'est pas prévue par les statuts de l'Union africaine", a indiqué à la presse, la conseillère spéciale aux affaires diplomatiques du chef de l'Etat béninois, Mme Myriam Diallo, lors d'un point de presse improvisé.

L'UA salue les accords sur la délimitation des frontières maritimes entre les Seychelles, les Comores et la Tanzanie

ADDIS ABEBA – L'Union africaine (UA) a salué samedi les accords conclus par les Seychelles, les Comores et la Tanzanie sur la délimitation de leurs frontières maritimes. Les trois pays ont signé ces accords vendredi à Victoria, aux Seychelles, dans le cadre de la mise en œuvre du Programme frontalier de l'UA. Les accords comprennent un accord sur la délimitation des frontières maritimes entre les Seychelles et les Comores, et un accord entre les Seychelles, les Comores et la Tanzanie sur le point triple de l'océan Indien, précise le communiqué. Lancé en 2007, le Programme frontalier de l'UA comprend trois volets principaux: la délimitation et la démarcation des frontières africaines; la coopération transfrontalière et le renforcement des capacités de construction. Son principal objectif est de prévenir les conflits et de renforcer l'intégration régionale.