Accueil Afrique de l'Ouest Ghana Les Nigérians au Ghana protestent contre la suppression des subventions sur le carburant : radio

Les Nigérians au Ghana protestent contre la suppression des subventions sur le carburant : radio

Les Nigérians au Ghana protestent contre la suppression des subventions sur le carburant : radio

Cette manifestation, qui a eu lieu devant la Haute commission du Nigeria à Accra, a réuni quelques membres de la communauté nigériane dans la capitale ghanéenne, venus exprimer leur désapprobation de la suppression de ces subventions.

Les manifestants ont brandi des pancartes indiquant "Sauvez le Nigeria" et "les Nigérians contre la suppression des subventions sur le carburant".

"Nous autres Nigérians au Ghana nous appelons le président Goodluck Jonathan à sauver le pays de l'effondrement total", a déclaré M. Obinna, un manifestant de 22 ans.

"Nous ne voulons pas de cette situation dans laquelle les gens souffrent déjà. Payer 65 nairas le litre est déjà un problème, et là il est question d'une augmentation de 117 % d'un seul coup au premier janvier", note un autre manifestant.

La suppression des subventions sur le carburant au Nigeria ont déclenché des manifestations dans plusieurs villes, et des appels à des grèves et manifestations massives.

Le gouvernement nigérian a supprimé plus tôt ce mois-ci les subventions sur le carburant, déclarant que cet argent serait consacré à la construction de raffineries et d'infrastructures.

À la suite de cette mesure, les prix du carburant ont plus que doublé dans le pays, au grand déplaisir des conducteurs et des syndicats.

Les Nigérians sont irrités par cette suppression de subventions.

Le Nigeria produit plus de 2 millions de barils de pétrole brut par jour, mais doit en exporter la quasi-totalité en raison d'un manque d'investissements dans des raffineries et autres infrastructures. Les produits raffinés tels que l'essence doivent au contraire être importés à un coût très élevé.