Accueil Afrique de l'Ouest Ghana Ghana : la banque centrale veut punir les banques commerciales

Ghana : la banque centrale veut punir les banques commerciales

Ghana : la banque centrale veut punir les banques commerciales

La banque centrale de ce pays d'Afrique de l'Ouest affirme que les banques commerciales n'ont pas reversé les arriérés libérés avant Noël spécifiquement à destination des enseignants dans le cadre de la structure unique de versement des salaires SSSS.

Ces affectations ont été menées par la Banque du Ghana sur instruction du président John Evans Atta Mills, lequel a ordonné une enquête sur les circonstances qui ont conduit au retard dans le paiement des arriérés.

La Banque du Ghana a déclaré avoir eu de fortes objections sur le non-versement dans les temps de ces arriérés par les banques commerciales, confirmant avoir entamé un processus pour entreprendre des me sures punitives contre les banques identifiées comme n'ayant pas pris les mesures en conséquence.

La banque a publié un communiqué demandant aux banques commerciales des explications sur le non-respect de leurs obligations.

"L'argent du versement des arriérés a été versé par la Banque centrale aux banques commerciales le 16 décembre, et aurait dû être versé sur les comptes des enseignants avant le 29 décembre, mais cela n'a pas été fait", a rapporté le quotidien Ghanaian Times citant une source proche de la banque centrale.

Avant les fêtes de fin d'année, le président Mills avait demandé que les employés de toutes les institutions ayant effectué la migration vers le système SSSS se voient payer leurs trois mois d'arriéré de salaire en plus de leur salaire de décembre.