Accueil Afrique de l'Est Kenya Toyota Kenya ouvrira 2 nouvelles usines

Toyota Kenya ouvrira 2 nouvelles usines

Toyota Kenya ouvrira 2 nouvelles usines

Le directeur général de Toyota Kenya, Hylton Bannon, a déclaré que son entreprise commencerait l'assemblage dans le pays de sa camionnette Hilux, de manière à réduire les coûts de douane supportés pour l'importation de véhicules et ainsi à baisser également son coût global à l'unité dans ce pays, rendant ce véhicule plus abordable.

« En installant des sites de production au Kenya, nous réduirons nos coûts et cela nous permettra d'être beaucoup plus compétitifs », a déclaré M. Bannon, ajoutant que la marque de voitures japonaise bénéficiait actuellement d'une part de marché de 26 %, et voulait attendre les 27 % en 2012 par un développement du marketing.

Cet assembleur automobile, filiale de la compagnie Toyota, basée au Japon, souhaite également entamer l'importation de ses camions Hino dans le pays.

En développant ce segment d'activité, le constructeur automobile s'assurera de pouvoir enregistrer des chiffres de ventes élevés tout en améliorant la satisfaction du consommateur, a indiqué M. Bannon. « Notre processus de gestion des coûts ambitieux nous permettra de garder un contrôle total durant cette période tout en augmentant nos volumes de vente. Tout l'objectif mondial de Toyota consiste à assurer la plus grande satisfaction du consommateur, et c'est ce que nous voulons développé sur le segment des véhicules d'occasion », a-t-il dit.

L'entreprise a ouvert une nouvelle succursale à Nairobi afin de mieux assurer sa position dans le pays en rapprochant ses services des gens, a indiqué M. Bannon. Ainsi, les clients accédant à leurs services et autres produits le long de la route d' Uhuru éviteront le trafic le plus dense, réduisant d'autant le carburant et le temps dépensés.

Ce salon Toyota représentant 2 millions de dollars est situé à Westlands à Nairobi, et l'entreprise prévoit d'en ouvrir un autre dans la petite ville de Gigiri, à une centaine de kilomètres au sud-ouest de Nairobi, portant à 10 son nombre de points de vente.

Toyota Kenya a entamé une stratégie d'expansion agressive afin d'apporter ses services au plus près des consommateurs dans le pays, avec des ouvertures de succursales et de concessionnaires prévues dans les centres économiques en plein essor.