Accueil Continental Bonjour, Afrique

Bonjour, Afrique

Bonjour, Afrique

Burundi : un millier de participants à la 1ère Conférence sur le développement du Bassin du Lac Tanganyika

 BUJUMBURA – Un millier de personnes participeront à 1ère Conférence sur le développement du Bassin du Lac Tanganyika qui se déroulera lundi et mardi à Bujumbura, capitale du Burundi, a déclaré à Xinhua samedi M. Hilaire Ntakiyica, coordinateur de la direction générale chargée des affaires économiques au ministère burundais à la Présidence chargé des Affaires de la Communauté est-africaine (EAC). Selon M. Ntakiyica, sept chefs d'Etat africains sont invités à ces assises, à savoir le président burundais Pierre Nkurunziza, qui ouvrira officiellement les travaux ad hoc en qualité de président en exercice de l'EAC, ses quatre homologues au sein de l'EAC – Mwai Kibaki du Kenya, Yoweri Museveni de l'Ouganda, Paul Kagame du Rwanda et Jakaya Kikwete de Tanzanie, ainsi que les présidents de Zambie Michael Chilufya Sata et de la République Démocratique du Congo Joseph Kabila. Conformément aux résolutions du 2ème Sommet "Tripartite" de Johannesburg tenu le 12 juin dernier (EAC, COMESA, SADC), le Bassin du Lac Tanganyika est une zone tripartite dans la mesure où il est composé des pays membres des trois organisations d’intégration régionale africaine susmentionnées, a-t-il affirmé.

Côte d'Ivoire : la CSCI dénonce les perturbations répétées des rassemblements de l'opposition par des hommes armés

 ABIDJAN – Le coordonnateur de la Convention de la société civile ivoirienne (CSCI) Patrick Ngoan a dénoncé samedi à Abidjan les perturbations "répétées" des rassemblements de l'opposition ivoirienne par des hommes armés. Dans une déclaration à la presse, M. Ngoan a interpellé les autorités gouvernementales ivoiriennes pour que "ces pratiques cessent".  Le président de la CSCI a indiqué que plusieurs meetings de l'opposition ont plusieurs fois été perturbés sans que les "perturbateurs" ne soient formellement identifiés et sanctionnés. Patrick Ngoan met ces cas d'agressions, de perturbations et de d'attaques perpétrés sur les citoyens sur le compte des éléments armés se réclamant des Forces républicaines de Côte d'Ivoire (FRCI). "Ces actes mettent à mal les efforts des autorités", a-t-il estimé, exhortant les pouvoirs publics à prendre leurs responsabilités.  Certaines zones de la Côte d'Ivoire ont connu ces dernières semaines des moments de tumulte, avec notamment des violences enregistrées lors des meetings pro-Gbagbo à Koumassi, à Bonoua et à Port-Bouët, trois localités situées au sud d'Abidjan.

Togo : désormais des timbres à l'effigie de l'illustre artiste King Mensah

LOMÉ – La Société des Postes du Togo a mis en circulation samedi de nouveaux timbres à l'effigie du plus adulé des artistes et chanteurs de ce pays King Mensah, lors d'une cérémonie dans le stand de cette société à la 9e Foire internationale de Lomé couplée avec la 6e Foire Commerciale de la CEDEAO dans la capitale togolaise. Ces timbres postes entrent ainsi en circulation et viennent marquer les 15 ans de carrière de cet artiste très engagé dans la valorisation de la culture et les traditions du Togo et aussi dans les œuvres humanitaires surtout envers les orphelins. King Mensah est aujourd'hui l'un des artistes qui font l'identité de la chanson togolaise et sa promotion sur les grandes scènes à travers le monde.

La Poste le qualifie d'icône pouvant représenter le Togo et surtout "notre illustre artiste de la chanson togolaise", a indiqué la Directrice de la Production de la Poste, Mme Kéyéwa Géraldine.

Centrafrique : le ministre délégué à la Défense interpellé par les parlementaires sur la situation sécuritaire

 BANGUI – L'évolution du programme de Désarmement, démobilisation et réinsertion des ex-combattants (DDR), la présence du rebelle tchadien, le général Baba-Laddé retranché avec ses hommes dans la Nord-ouest, les exactions de l'Armée de résistance du seigneur (LRA) de Joseph dans le Sud-est, ont fait l'objet de l'interpellation du ministre délégué à la défense, Jean Francis Bozizé, par l'Assemblée nationale vendredi à Bangui. "Le gouvernement est au courant des exactions des hommes de Baba-Ladé. Nous allons relancer les négociations entamées pour que lui et ses hommes retournent au Tchad. Mais si le dialogue n'aboutit pas, nous allons prendre nos responsabilités", a répondu Jean Francis au sujet de la présence dans le nord-ouest du rebelle tchadien Baba-Laddé, retranché avec ses éléments dans cette région depuis 2009 qui rançonnent les éleveurs peulhs. Cette question a préoccupé notamment les élus de la région affectée. Pour ce qui est de la rébellion ougandaise de LRA qui sévit dans le sud-est, Jean Francis Bozizé a annoncé le renforcement de l'effectif des hommes du détachement du Haut-Mbomou et s'est félicité de la présence annoncé d'une troupe américaine pour appuyer les forces armées ougandaises et centrafricaine dans la lutte.

Côte d'Ivoire : les autorités environnementales s'inquiètent de la pollution de l'air par les automobiles

 ABIDJAN  – Le directeur général de l'Environnement de Côte d'Ivoire Delphin Ochou a plaidé samedi à Abidjan pour la réduction de la pollution de l'air par les automobiles. Pour le directeur général qui intervenait à l'issue de la quinzaine nationale de l'environnement, la circulation intense des automobiles dans la capitale économique ivoirienne entraîne une pollution de l'air qui suscite des inquiétudes.

"Nous devons sensibiliser les automobilistes et leur faire comprendre que chaque fois que nous roulons, cela a un impact sur l'air en raison des gaz d'échappement", a noté M. Ochou. Celui-ci a exhorté les propriétaires de véhicule à respecter les délais de vidange de l'huile de moteur et la période de la visite technique recommandés par les spécialistes afin que les engins soient en bon état et deviennent moins "polluants". "L'Etat va désormais s'impliquer dans l'opération de contrôle technique des véhicules", a-t-il averti. La préservation de l'environnement constitue l'une des préoccupations des autorités ivoiriennes qui alternent opérations de sensibilisations et actions de répression.