Accueil Continental Bonjour, Afrique du 25 novembre

Bonjour, Afrique du 25 novembre

Bonjour, Afrique du 25 novembre

Les affrontements font 41 morts en Egypte
LE CAIRE – En Egypte, le bilan s'élève à 41 morts et plus de 3200 blessés suite aux récents affrontements entre manifestants et policiers, a indiqué tard jeudi le ministère égyptien de la Santé. Dans la même journée, le Conseil suprême des forces armées (CSFA), au pouvoir en Egypte, a présenté sur sa page Facebook ses excuses pour les décès survenus au cours de la dernière série d'affrontements qui ont éclaté le weekend dernier. Malgré ces violences, Moukhtar al-Moullah, un membre du CSFA, a déclaré jeudi lors d'une conférence de presse que l'élection de l'Assemblée populaire (la chambre basse du Parlement) aurait lieu comme prévu lundi.
 

La Gambie rejette les allégations de la CEDEAO sur les conditions de la présidentielle
BANJUL – La Commission électorale indépendante (CEI) de Gambie a rejeté jeudi les allégations de la Communauté économique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), selon lesquelles l'élection présidentielle gambienne ne réunissait pas les conditions d'une élection libre et transparente. Le président de la CEI, Alhagie Moustapha Carayol, a qualifié le communiqué de la CEDEAO de "fausses allégations". "La CEDEAO a prétendu qu'elle n'enverrait pas d'observateurs en Gambie en raison de manquements aux normes élémentaires de l'élection, mais elle a en même temps critiqué le gouvernement pour la participation de fonctionnaires et d'officiers de l'armée dans l'organisation de la campagne électorale", a-t-il ajouté.

Togo : Réorganisation en perspective des ministères pour plus d'efficacité
LOME – Des principes généraux déjà examinés seront prochainement adoptés pour régir l'organisation des départements ministériels au Togo afin de leur insuffler une dynamique d'efficacité, a annoncé jeudi le gouvernement. L'adoption de ce décret "sera formelle au cours d'un prochain conseil des ministres", a précisé le gouvernement. Le décret introduit plusieurs innovations qui portent notamment sur des normes d'organisation plus claires, la prise en compte du code des marchés publics et la création d'outils de contrôle et de suivi au sein des ministères.

Gambie: des affrontements liés à la campagne électorale font 3 morts
BANJUL – Trois personnes ont trouvé la mort au cours de violents affrontements qui se sont produits mardi entre les partisans du Parti démocratique uni (UDP), le principal parti d'opposition, et l'Alliance patriotique pour la réorientation et la construction, le parti au pouvoir. Ce bilan a été confirmé jeudi à l'hôpital Royal Victoria Teaching de Banjul, la capitale gambienne. Selon un témoin, les heurts ont éclaté dans la municipalité de Kanifing, lorsque des partisans de l'UDP de retour d'un rassemblement de campagne présidentielle ont atteint l'avenue Kairaba, où ils ont rencontré des militants du parti au pouvoir. La rencontre a rapidement dégénéré en affrontement. L'élection présidentielle de cette année est la quatrième depuis la chute du pouvoir militaire qui a gouverné ce pays d'Afrique de l'Ouest de 1994 à 1996.

La Mauritanie reconnaît le CNT libyen
NOUAKCHOTT – La Mauritanie reconnaît le Conseil national transitoire libyen (CNT) et son gouvernement. Le gouvernement mauritanien, "conformément à sa position fixe par rapport à la situation en Libye et après avoir pris connaissance de la formation du gouvernement libyen sous la présidence du Dr Abderrahim Al-Kib, proclame sa reconnaissance du Conseil national transitoire libyen (CNT) et du gouvernement qui en est issu", précise un communiqué rendu public jeudi par le gouvernement. Le communiqué réaffirme également le soutien de la Mauritanie aux efforts de construction et de développement entrepris en Libye.