Revue de la presse ivoirienne

Revue de la presse ivoirienne

SHARE

FATERNITE MATIN

Le gouvernement de Côte d'Ivoire a adopté son budget pour l'année évalué à 3 050 milliards de franc CFA soit environ 6,1 milliards de dollar en croissance de 5% par rapport à 2010. La construction du budget est fortement marquée par la crise post-électorale qui a fragilisé une part importante des fondements de l'économie ivoirienne avec pour corollaires des problèmes accrus de sécurité, des dégâts subis par de nombreux opérateurs économiques et particuliers, une baisse de l'activité économique et un reflux des recettes fiscales. La hausse du budget s'explique par la nécessité d'honorer les engagements de la dette publique et les exigences de la reconstruction post-crise dans la perspective de la relance économique.

LE NOUVEAU REVEIL

Les 5 et 6 juillet, le président Alassane Ouattara a décidé de convoquer à Yamoussoukro, la capitale politique et administrative ivoirienne, le Premier ministre Guillaume Soro et son gouvernement dans le cadre d'un séminaire gouvernemental. Chaque ministre sera invité à présenter de façon publique et magistral son programme d'activités pour les six mois à venir. Un exposé qui vaudra engagement solennel devant le chef de l'Etat entouré de ses conseillers et un collège d'experts. Compte tenu des urgences et des défis colossaux qui attendent le gouvernement, il est impérieux de se fixer des objectifs. Le président veut connaître avec précision le portefeuille d'actions de chacun de ses ministres dans un moyen terme afin de déterminer de manière globale mais avec justesse la dynamique, le mouvement d'ensemble de l'équipe gouvernementale.

L'INTER

Un affrontement sanglant est survenu mercredi entre des gendarmes et des éléments des Forces républicaines de Côte d`Ivoire (FRCI). Ce clash a fait, selon des sources militaires, un blessé dans chaque camp et de nombreux dégâts matériels dans la caserne des gendarmes. Pillages et saccages étaient au rendez-vous et l'épouse d'un gendarme a été rudoyée. C'est une altercation entre un gendarme et des éléments des FRCI qui faisaient du jogging a mis le feu aux poudres. Des gendarmes venus à la rescousse de leur camarade finissent par obtenir le repli des militaires. Les FRCI reviennent plus tard fortement armés et attaquent la gendarmerie à l'aide de lance-roquettes, de grenades offensives et à la kalachniokov.