Accueil Afrique de l'Ouest Côte d'Ivoire Revue de la presse ivoirienne

Revue de la presse ivoirienne

Revue de la presse ivoirienne

FRATERNITE MATIN

Le chef de l'Etat Alassane Ouattara a rendu visite jeudi à Daoukro au président du Parti démocratique de Côte d'Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié. Après les échanges de civilités avec les autorités préfectorales, politiques et militaires de la région, Henri Konan Bédié et le président Ouattara ont eu une séance de travail. Selon le point fait par le président Ouattara, il s'est agi d'un tour d'horizon sur les questions d'actualité, particulièrement "tout ce qui a trait à la sécurisation du pays et notamment d'Abidjan". Il a souligné la "nécessité de renforcer le dispositif en place et de faire en sorte que la tranquillité revienne sur la capitale économique du pays". Au-delà de cette question, le chef de l'Etat a dit avoir discuté également des prochaines élections législatives avec le président Bédié.

      —

LE NOUVEAU REVEIL

Constater l'ampleur de la dégradation du réseau routier afin d'y apporter des mesures correctives nécessaires. Tel est l'objectif de la tournée initiée par le Premier ministre, ministre de la Défense, Guillaume Soro, jeudi dans les différentes communes de la ville d'Abidjan. Sous une pluie battante, il s'est rendu à Yogougon, Adjamé, au Port, à Marcory et à Abobo. Partout où le Premier ministre est passé, les routes n'existent que de nom. Tout le bitume a volé en éclat. Nids de poules par-ci, caniveaux bouchés et inondations par-là. Les routes sont dans un piteux état. A l'issue de cette tournée, le Premier ministre a dit qu'il y a "urgence à agir". Il a demandé aux ministres concernés par le sujet de produire en deux semaines une communication en Conseil des ministres.

      —

L'EXPRESSION

Le ministre de l'Artisanat et des PME, Konaté Sidiki, a animé jeudi une conférence sur le thème : "Place des Pme/Pmi dans la reconstruction de la Côte d'Ivoire". Au cours de cette rencontre, il a expliqué le plan d'action du gouvernement pour la promotion de l'emploi. Le projet se décline sous plusieurs aspects notamment les questions de financement et de restructurations des entreprises. A en croire le ministre, l'Etat veut faire du secteur des PME et de l'artisanat, le fer de lance de l'insertion socioprofessionnelle des jeunes. Toute chose qui l'amène à prendre de "nouvelles mesures financières" en vue d'assister les entreprises en difficulté et inciter les jeunes à l'entreprenariat.